Objets lourds fragiles retirer sur place a Pezenas

Choix de statuettes Fon du Bénin

Utilisé

Choix de 2 statuettes protectrices religieuses Fon de la région de Ouidah au Bénin.

Plus de détails

100,00 € TTC

En savoir plus

Patine croûteuse de traces sacrificielles importantes. Objets de collection anciens qui furent très puissants en leur temps (Années 70). Ces ‘objets’ sont authentiques, anciens et ont été utilisés. Ils ont été ‘déchargés’ de leur puissance mystique. Ils ont été collectés par nos soins, avec l’aide d’un guide qui nous a permis de rencontrer un Grand Prêtre Fa (Oracle). C’est lui qui sert d’intermédiaire entre le monde visible des humains et le monde invisible des esprits. C’est aussi lui qui décide qui peut devenir Prêtre.
Le Vaudou n’est pas une secte de sorcellerie. C’est une des religions traditionnelles, en Afrique, comprenant différents cultes. Le plus important étant celui des Ancêtres. C’est aussi, par différentes pratiques, un mode de vie sur la recherche du Soi Divin. Le culte vaudou compte environ 50 millions de pratiquants dans le monde.
Le Vaudou est une religion originaire de l'ancien royaume du d’Abomey.  Il est né  des cultes traditionnels des dieux Yorubas et des divinités Fon et Ewé,  lors de la création puis l'expansion du royaume Fon d'Abomey aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Le vodou peut être décrit comme une culture, un héritage, une philosophie, un art, des danses, un langage, un art de la médecine, un style de musique, une justice, un pouvoir, une tradition orale et des rites.
Le N°2 :
On notera qu’il n’a qu’une jambe. Elle n’est pas cassée. Elle manque volontairement.  On notera aussi le cadenas attaché à hauteur du ventre. Cette statuette servait à ‘cadenasser’ un calomniateur qui voulait emmener le possesseur devant la cour du Roi pour le faire condamner à tort. Le cadenas symbolise la force magique qui va le retenir chez lui. Et si, par malheur, le calomniateur continuait de vouloir faire du mal et sortait de chez lui pour aller répandre des mensonges, il risquait de perdre une jambe.
Le N°3 :
On notera la fiole placée au dos et le coquillage fixé au ventre de la statuette.  C’est une statuette de protection contre les mauvais sorts et les attaques physiques. La fiole contenait une potion magico-religieuse pour la protection contre les mauvais sorts, les calomnies et autres ennuis du genre. Le coquillage, quand à lui, devait servir contre une attaque du monde invisible. Il devenait un habitacle pour l’âme du possesseur, qui allait s’y réfugier jusqu’au retour à la maison.