Les Dan Kran Mahou

Masque passeport ancien Peuple Dan

DAN.519.ANC

Utilisé

Masque passeport ancien Peuple Dan. Côte d’Ivoire. Années 50. Patine d’ancienneté noire, et grasse par endroits du à l’entretient au beurre de karité. Bois dur et dense. Provient d’une collection privée héritée d’un parent expatrié à Abidjan. Dimensions photo 5. Petites fentes d’âge.

Plus de détails

25,00 € TTC

En savoir plus

Autrefois, lorsqu’une personne passait un poste frontalier, elle laissait son masque en gage et le récupérait à son retour.

Les masques passeport désignaient, selon la forme du visage, les scarifications et/ou la coiffe, l'ethnie de son détenteur. Au Cameroun, il nous a été dit, que les masques passeport identifiaient un corps de métier.

De plus, après un rituel du féticheur, le masque était ‘habité, de l’âme de son possesseur. Il n’était donc pas question de l’abandonner en ne revenant pas au poste frontalier.

De même quand le voyageur restait dans les limites du territoire de son ethnie, il laissait son masque chez lui. Ainsi, lorsqu’une fête sacrée avait lieu, il était là par son masque.

Nous tenons ces informations d’un de nos amis Dioula du Nord de la Côte d’Ivoire. Et nous supposons qu’il en est de même pour les autres peuples d’Afrique recourant au masque passeport.