Les Baoulé, Gouro, Goli, Yaouré

Statuette simiesque G’Bekré Baoulé

FRE100.0717

Utilisé

Ancienne statuette simiesque G’Bekré Baoulé. Patine croûteuse par endroits. Nombreuses traces de libations. Réparations indigènes anciennes aux bras. 58 cm de hauteur. Bois dur et dense. C’est une statuette de protection.

Plus de détails

300,00 € TTC

En savoir plus

Très belle et ancienne statue du singe G’Bekré Baoulé. Les genoux fléchis sont caractéristiques de la position de ces statuettes. La mâchoire est volontairement  accentuée, la bouche légèrement ouverte, la vision générale de la sculpture est apaisante, bienfaisante.
Pour les Baoulé, le Dieu du ciel Niamyé a deux fils, Kakagyé le buffle et G’Bekré le singe. Celui-ci juge les âmes dans l’autre monde. Il est l’esprit bénéfique qui habite ce genre de statuette de protection. La statuette peut variée en forme et en dimensions, elle est généralement Installée, sous un abri sommaire,  dans les champs, ou au bord d’une forêt.
Les sources divergent sur son rôle et sa fonction : tantôt il intervenait dans le rituel de divination, tantôt il était une protection contre les sorciers dans des associations masculines, tantôt une divinité protectrice des rites agraires, parfois génie de la brousse. Quoiqu’il en soit, c’est une statuette très importante dans l’art et les croyances Baoulé.
Et ce n’est pas, comme je l’ai déjà entendu, une statuette que les Baoulé placent devant leur case avec des fruits et autre nourriture pour les singes, afin que ceux-ci ne viennent pas voler dans les cases.