NIGERIA

Le Nigeria La République fédérale du Nigeria est de loin le pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 152 millions d'habitants. Malgré une production de pétrole importante, le Nigéria demeure un pays pauvre, en raison notamment d'une très forte corruption. Malgré la tenue d'élections au suffrage universel, la démocratie n'est pas établie, le de...

Le Nigeria La République fédérale du Nigeria est de loin le pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 152 millions d'habitants. Malgré une production de pétrole importante, le Nigéria demeure un pays pauvre, en raison notamment d'une très forte corruption. Malgré la tenue d'élections au suffrage universel, la démocratie n'est pas établie, le dernier scrutin ayant donné lieu à des fraudes massives selon les observateurs internationaux. Depuis 1991, la capitale du Nigeria est la ville nouvelle d'Abuja. Les collectionneurs connaissent bien l’art des terres cuites Nok, qui fut une grande civilisation. Les Yoruba sont l’ethnie du Nigeria la plus connue, en Occident, pour ses sculptures et ses masques africains grandioses. Source Wikipedia, lire la suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nigeria ArtAfrica gère une exposition arts africains de plus de 600 objets à Pézenas 34, dans le Languedoc Roussillon

Détails

NIGERIA Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Les Chamba et les Mumuyé

    Les Chamba vivent principalement au Nigeria, dans une région montagneuse qui fait frontière avec le Cameroun. Les Chamba sont surtout connus pour leur masques plats, à cornes qui se rejoignent sur le dessus d’une face zoomorphe à la gueule entrouverte, assez développée et plate. Un peu comme les Mama. Les statuettes Chamba sont plus rares. Elles comportent des éléments stylistiques proches de leurs voisins, les Mumuyé. Quelques unes, de petite taille, étaient plantées dans le sol à l’aide d’une tige de fer comme les Tadep des Mambila. Ces fétiches africains ont un rôle d’intermédiaire entre les esprits et le monde des vivants. Les Mumuye sont un peuple principalement chasseurs cueilleurs qui vivent surtout au nord-est du Nigeria, au sud de la rivière Bénoué, à proximité de la frontière avec le Cameroun où vivent également quelques milliers d'entre eux. Longtemps la statuaire Mumuye n'est vraiment identifiée et parfois attribuée à ses voisins Chambas. En 1970 Philip Fry consacre le premier essai à ce sujet. Les multiples fonctions des statues restent à préciser avec certitude : guérison, invocation... Leur style géométrique et longiligne est assez caractéristique. Outre les statues, les Mumuye produisent également des masques, moins répandus, souvent zoomorphes – masque-heaume, masque-casque – ainsi que des masques d'épaule.

  • Les Ekoï

    Les Ekoï sont établis dans la région de la Cross River, au sud du Nigéria, à l'est du delta du fleuve Niger. Ils sont particulièrement connus pour leurs cimiers africains, à grandes cornes en spirales, et leurs masques africains recouverts de peau d’antilope tendue sur le bois. Artafrica, exposition d’arts africains, est membre de l’association des antiquaires de Pézenas.

  • Les Ibibio Les Eket

    Les Ibibio vivent entre le delta du Niger et la Cross River, au Nigeria. Ils n’ont pas de gouvernement centralisé. Deux principales sociétés secrètes régentent la vie quotidienne et utilisent les masques pour les cérémonies annuelles. Tous pratiquent le culte des ancêtres. Ils sont deux millions et vivent principalement de la culture du maïs et de l’igname. Ils vivent dans des villages dont les chefs sont élus parmi les anciens appartenant aux familles les plus honorables. La principale société est l’Ekpo. Les rituels d’initiation sont pratiqués par des initiés masculins. Cette société règle les problèmes de justice, politique, religieux. Elle s’occupe du culte des ancêtres. Elle est la protection du bon fonctionnement de la vie dans les villages. Les chefs de village sont élus parmi les Anciens, dans les familles les plus respectées. Artafrica arts africains, membre de l’association des antiquaires de Pézenas, gère une exposition d’arts africains de plus de 600 objets.

  • Les Ibo Igbo

    Les ibo ou Igbo, quoique l'Igbo est la langue parlé par les Ibo. Mais pourtant, parmi nos amis africains, qui nous apportent des objets de chez eux, certains différencient les sculpture Ibo des Igbo. Ils vivent dans le Sud-Est du Nigéria (limitée par la Bénoué au nord et le fleuve Niger à l'ouest) Ils sont l'une des trois grandes ethnies du Nigeria dont ils constituent environ dix-huit pour cent de la population. Les Ibo sont principalement des agriculteurs. Ils sont organisés en village dirigés par le chef de la plus ancienne lignée. Les Ibo sont restés attachés à la Religion Traditionnelle africaine. Deux cultes, principalement sont célébrés par des rituels Le culte au dieu Chuku, créateur suprême, considéré omniprésent Et le cilte à l'esprit de la terre Ala. La plupart des masque sont pour honorés les ancêtres. Les masques africains Agbogho, qui représentent l'esprit de la jeune fille sont dansés en l'honneur de Ala pour fêter les récoltes. Artafrica arts africains, membre de l’association des antiquaires de Pézenas, gère une exposition d’arts africains de plus de 600 objets.

  • Les Yoruba

    Les Yoruba, sont aujourd'hui plus de vingt millions d’âmes. Ils représentent la plus grande communauté d'Afrique. Ils sont principalement installés dans la partie sud-ouest du Nigeria et, dans le sud-est du Bénin et un peu au sud du Togo. La Tradition des Yoruba fait remonter leur origine de l'Egypte et de l'Arabie. Ils seraient arrivés, selon les spécialistes, au douzième siècle voir plus tôt. La famille est d’importance primordiale, dans laquelle ils trouvent stabilité et sécurité. Les Yoruba ont été à l'origine des grandes Cités-États qui se sont épanouies au sud-ouest du Nigeria. Certains pensent que les bronzes d'Ife, sont des œuvres de sculpteurs Yoruba. Ife est la Ville Sainte des Yoruba qui la considèrent comme le point originel de leur peuple. C’est en cette ville que Olorun, Dieu Tout Puissant, créa l'homme noir et l'homme blanc semblables en tous points.Des cultes sont rendus à de nombreuses divinités par un certain nombre de sociétés secrètes, dont certaines fêtes peuvent être publiques et font appel à des masques, parfois en cimiers (société Gelede). Ces sociétés secrètes ont aussi un rôle d'harmonisation et d'encadrement social. L'une des plus influente est la société Ogboni qui réunit les notables du village. La religion Yoruba est à l'origine du vaudou, terme qui qualifie la religion des voduns (divinités) dans l'actuelle république du Bénin et au sud du Togo. Ces croyances emportées par les esclaves originaires de cette côte du golfe de Guinée ont donné naissance au vaudou pratiqué dans les Caraïbes et au candomblé au Brésil. Source : Les Yoruba et les Ibeji, d'après le Catalogue des Ibeji de Fausto Polo et Jean David  

  • Nigeria autres Ethnies

    Autres Ethnies du Nigeria. Nous entrerons bientôt, ces objets, chacun dans une rubrique dédiée à leur Ethnie. Le site artAfrica arts africains arts premiers est toujours en évolution. Merci de votre compréhention.