GABON

Le Gabon La République gabonaise, est un pays situé à l'ouest de l'Afrique centrale, traversé par l'équateur, faiblement peuplé. Voisin du Congo-Brazzaville, de la Guinée équatoriale et du Cameroun, c’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées. Ancienne colonie française, le Gabon est indépendant depuis 1960. Nous ...

Le Gabon La République gabonaise, est un pays situé à l'ouest de l'Afrique centrale, traversé par l'équateur, faiblement peuplé. Voisin du Congo-Brazzaville, de la Guinée équatoriale et du Cameroun, c’est un pays forestier où la faune et la flore sont encore bien conservées. Ancienne colonie française, le Gabon est indépendant depuis 1960. Nous connaissons, principalement l’art des reliquaires du Gabon, tant des Kota que des Fang ou des Mbete. Les masques blancs des Punu sont aussi bien connus des collectionneurs. Texte adapté de Wikipedia, lire la suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gabon Les masques africains du Gabon sont souvent des masques enduits de kaolin (couleur qui représente l'ancêtre). Les masques NGIL chez les Fang ont souvent un très bel effet décoratif. Les masques au Gabon sortent aux enterrements, aux naissances, ils sont aussi présents aux rituels d’initiation, parfois juges, ils peuvent désigner les coupables. Les masques ont toujours tenu une place importante au sein des peuples gabonais Chaque ethnie a les siens, dédiés à des cérémonies diverses. Toutes ces célébrations sont importantes et ponctuent la vie des villages. ArtAfrica arts africains.

Détails

GABON Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Les autres Ethnies du...

    Dans cette rubrique, nous proposons des masques et statuettes africains d'autres ethnies du Gabon. Artafrica gère une grande exposition d'arts africains à Pézenas.

  • Les Bakota ou Kota
    Les Bakota ou Kota, peuple d’Afrique Centrale, sont surtout établis au Gabon, dans la forêt équatoriale, au Nord Est du pays. Ils étaient principalement pêcheurs et chasseurs. Les Bakota sont le nom du Groupe principal, divisé en sous groupes. On retrouve aussi des Bakota en République du Congo. Les Bakota ont lutté farouchement contre la colonisation. Les reliquaires Kota sont les créations les plus connus de l’art Kota. Les masques africains de mariage, sont plus l’œuvre des Bakota. Nous avons ajouté les Mahongwé à cette rubrique. Artafrica, membre le de l’association des antiquaires de Pézenas, gère une exposition d’arts africains de plus de 600 objets. Certains sont contemporains, d’autres de références musées, sont assez anciens.
  • Les Fangs

    Les Fangs vivent au Gabon, et sont aussi établis au Cameroun, en Guinée Equatoriale, au Congo Brazzaville et à Sao Tomé-Et-Principe. Les masques du Ngil sont bien connus des collectionneurs, ainsi que les reliquaires et gardien de reliquaires. Le masque africain, vendu le plsu cher, à ce jour, est un masque Ngil. Au Gabon, ils se situent dans la partie nord du (province du Woleu-Ntem) au centre (province du Moyen-Ogooué), en passant par le nord-est (province de l'Ogooué-Ivindo) et le Nord-ouest (province de l'Estuaire). Les Fangs, dont certains pensent que le réel ethnonyme est Ekang, forment un groupe ethnique Bantou que l’on trouve aujourd’hui en Afrique centrale. Les langues Fang se déclinent en plusieurs dialectes et créoles. Le groupe Fang est constitué d'un ensemble de sous-groupes qui se déploient dans les différents pays cités plus haut. La structure interne Fang se présente de cette manière : au sommet de la pyramide se situe l’ethnie (Fang) , ensuite celle-ci se divise en principaux sous-groupes (Mvaie, Mékê, Ntoumou, Betsi, Nzaman, Boulou, Okak, Eton, Ewondo, …), qui à leur tour se divisent en d’autres sous-groupes, qui se scindent encore en clans ou Familles. Source : fortement inspiré d’un texte de Wikipedia

  • Les Kwélé

    Les Kwélé ou Bekwel, Bekwie, Bakwil, Kwele, Bakwele, Bakwélé, dont la production de masques variés et surprenants se faisait essentiellement dans le cadre du Bwété, sont établis en forêt tropicale, dans le Nord du Gabon. Leurs masques zoomorphes incarnaient des génies de la brousse. Souvent blanchis de kaolin et le visage en forme de cœur les masques Kwélé, comptent parmi les beaux masques africains. Le culte du Bwété, ou culte des ancêtres, régit une grande partie de la vie des Kwélé. Artafrica, membre le de l’association des antiquaires de Pézenas, gère une exposition d’arts africains de plus de 600 objets. Certains sont contemporains, d’autres de références musées, sont assez anciens. Tous sont de fabrication artisanale.

  • Les Punu

    Les Punu (aussi appelés Bapunu, pluriel de Mupunu) forment une ethnie principalement répartie dans le sud du Gabon, sur la rive gauche de la haute Ngoumé et au Congo Brazza dans la région du Niari. Ils appartiennent à un groupe de tribus, connu sous le nom de Shira, qui faisait autrefois partie du royaume de Luango en Angola. Les Punu migrèrent vers le sud du Gabon (dans le bassin de la Ngounié) au 18e siècle. Ils vivent dans des villages indépendants divisés en clans et en familles. La cohésion sociale est assurée par la société Moukouji, dont le rôle essentiel est de subjuguer les esprits malfaisants de la forêt. Les masques africains Punu, portés par les initiés de la société Moukouji, sont bien connus des collectionneurs et du grand public en général pour leur air de ressemblance avec les masques asiatiques. Les masques Punu les plus connus sont les masques blancs.